Jours de givre ~6~

Je suis de retour à mon projet hivernal. Oui, j’ai sauté la semaine dernière. Les photos sur restées sagement dans ma carte mémoire, elles sont sagement dans mon disque dur. Je reprendrai ce retard sous peu. L’influenza a eu raison de moi!

Les dimanches après-midi, entre les courses de la semaine et les activités des enfants, on sort dehors prendre un mini bol d’air frais. Quand on est pressé, on fait ça chez-nous.

Cette semaine, les enfants ont sorti les soucoupes, leurs pelles et on ajouté un peu de piquant à la glissade. Ne manquant que papa pour donner un eu d’élan.

Promis, aucun enfant n’a été maltraité pendant cette séance improvisée.

L’élan…

 

…l’envolée…

 

…le contact au sol…

 

suivi d’une tentative d’atterrissage

 

qui ressembla pas mal plus à un écrasement. 

 

C’était pas le fun(mais on a ri). 

 

Pour vrai, ce devait pas être si pire, 30 secondes plus tard, elle est repartie!

 

Mais disons-le, la neige ça s’infiltre partout. Un bain chaud s’imposait!

 

Jours de givre, je vous le rappelle, c’est un projet de type « blog circle ». LEs autres filles sont toutes pas mal talentueuses. Cette semaine…

 

 

Jour de givre ~4~

On entre déjà dans le sprint de fin de saison.

Les dernières compétitions des circuits réguliers, puis suivront les championnats.

Les grands oubliés du sport, ce sont souvent les officiels.

Souvent les malaimés, se sont majoritairement des bénévoles qui oeuvrent dans le milieu depuis des dizaines d’années.

J’avais envie de leur faire un peu de place, parce que sans eux, le sport serait rien.

J’ai fait un ptit stop avec les gars au départ.

Le micro,

le starter,

la recrue

et notre(devrais-je dire un de nos deux) doyen.

 

Je vous invite, question de faire le tour du projet Jour de givre, à aller faire un tour sur le post de Caroline.

 

Jour de givre ~ 3 ~

Celle-là, elle passerait sa vie dehors. Elle s’en tanne jamais. Mais si elle réclame à l’occasion de la compagnie.

Il y a un grand bout que je n’avais pas eu envie de donner dans le highkey.  et je trouvais que cette image s’y prêtait parfaitement.

Comme d’habitude, elle demande d’enlever les voitures de l’allée et elle y tire les buts. Ne manque pus qu’un grand frère pour prendre quelques lancés.

Cette semaine je vous invite à aller chez….

 

 

Jours de givre

Voici le  projet de l’hiver – dont j’ai manqué la première semaine… – Un billet par semaine. Et j’aimerais bien y mettre que des images de l’extérieur. En tout cas, le plus possible de l’extérieur. Parce que, la vie… c’est dehors.  Je le dis et le redis.  Et aussi parce que (et ça aussi je le dis et le redis) l’ hiver ne s’apprécie pas par une fenêtre, il faut avoir les pieds dedans et le vivre, pour l’aimer.

Et quelle semaine on a eu non!?! Méga tempête, froid, chaud, pluie, tempête et froid. L’hiver est sans aucun doute ma saison préférée. Je prends le froid sans problème. Mais s’il y a une chose que je déteste c’est la pluie en hiver. Quelle déception de voir ces immenses murs blancs baisser et devenir bruns.

On a quand même profité de la neige…

…et ce même quand il a fait froid…

 

Et je vous invite à jeter un oeil à la magnifique lumière qu’à su capter Célina.

 

 

Légendes d’automne ~semaine 12~

Cette semaine j’ai enfin plus cliqué. Le traditionnel calendrier de l’avant en images m’a fait sortir mon appareil plus régulièrement, sans aucun effort. Parce que Noël ça me rend l’âme pas mal plus légère, j’adore.

Malgré ça, j’ai retenue une images qui n’a rien à voir avec l’avent.(Je publierai quand même mon calendrier de l’avent sur le blogue). En fait, je dis que ça n’a rien à voir mais cette image s’y retrouvera quand même.

La semaine dernière, fiston et moi on est allé voir l’OSM. On avait acheté les billets depuis des mois. Ça faisait partie des cadeaux de Noël de fiston. On allait à l’OSM parce que son clarinettiste préféré y jouait, sa pièce préférée.

Fiston, c’est un passionné. Quand il aime, ce n’est pas a moitié. Dans chacune de ses passion, il se trouve une idole, a qui il va pratiquement vouer un culte. Je dois admettre que ses modèles sont généralement très inspirants.

C’était à la base un privilège de pouvoir voir jouer son musicien préféré.

En cours de route, s’est ajoutée l’immense chance de pouvoir jouer dans le cadre d’une classe de maître, donné par ce dernier.

Moment inoubliable. C’est le type d’images que je ne prends a peu près jamais. Mais je ne pouvais pas passer à coté(J’aurais bien aimé avoir un superbe cliché pendant la classe mais ce n’était pas possible.)

Cette image ne pouvait pas de pas être ici, parce que LA fois où il aura non seulement rencontré Martin Fröst, mais aussi joué devant lui et reçu ses commentaires, c’est assurément un moment fort de notre automne. Que de bonheur. (et que de générosité aussi.)

 

Afin de compléter le cercle, vous pouvez aller voir les premières photos de l’avent de Caroline et quelques extras.  

Des photos d’enfants qui cuisinent, c’est toujours un hit pour moi; j’adore.

Légendes d’automne ~semaine 11~

J’ai vraiment trop peu cliqué cette semaine. Ou dans les dernières semaines.

En fait, j’ai cliqué vraiment beaucoup mais toujours dans le même cadre.

Ça fait un  projet d’automne un peu plate, j’ai vraiment l’impression de ne pas me renouveler, je cours d’un week-end à l’autre afin de remplir mes obligations et de publier les images du week-end précédent. Bref, je suis déçue de moi-même. J’aurais vraiment voulu faire mieux.

Donc, on est revenu de Quebec pour un séjour de trois jours à la maison, avant de repartir pour un concert(où les photos étaient bien sure interdites) et puis retour à l’anneau. de lequel j’ai retenu deux images vraiment différentes l’une de l’autre.

Une de mes préférées de ce week-end de course. Pour le regard de feu. Parce que cette image est tout à fait la jeune fille dessus. C’est elle, toute son énergie et son intensité.

Et un retour à la couleur. J’aurais au moins mis un peu de couleurs dans ce défi. Pour moi, c’est sortir de ma zone.

Parce que ça été une vraiment drôle de journée. Une magnifique journée, une journée de printemps, en gilet dehors. Puis un peu de neige. Puis du verglas. S’en est suivi un mélange verglas/pluie/bruine/brouillard  un peu dur à définir. Et finalement; le déluge. Je trouve que cette image sonne bien tout ça et le longue piste à la fois. L’anneau glacé, la neige, la brume, les gouttes d’eau en même temps que le départ et l’attente de la seconde vague du quartet: pour moi c’est vibre longue piste.

Cette semaine, Annick est partie à la chasse au sapin, assurément en cours de route, elle y a trouvé une fabuleuse lumière. Ça donne le gout!

 

 

Légendes d’automne ~semaine 10~

Autant que la chose se peut, chez-nous, nous tentons de limiter le temps d’écran. La télé, pas trop. Par contre, il y a un deux semaines au deux ans, où aucune limite de temps de télé n’existe. Les olympiques.

Mes plus vieux souvenirs de jeux olympiques, c’est la médaille de Gaétan Boucher. Depuis, je suis restée accrochée au patinage de vitesse. Particulièrement le longue piste.

J’adore le longue piste un peu pour les mêmes raisons que le vélo. Avant de te battre contre les autres, c’est une lutte contre toi-même. C’est non pas seulement accepter le douleur mais apprendre à l’aimer. C’est un endroit merveilleux pour developper des qualités qui serviront toute une vie.

Cette semaine se tenait notre traditionnelle sortie de la mi-novembre. Le camp de patinage de vitesse longue piste. Le dernier sur l’anneau Gaétan Boucher, avant qu’il soit détruit afin d’y construire un anneau couvert.

C’est plutôt rare que je me demande couleurs ou noir et blanc mais ce soir, c’est le cas. J’ai mis un peu de couleurs dans mes images.

 

 

 

 

 

Puis afin de compléter le cercle de blogue du projet légendes d’automne, je vous invite è cliquer afin de voir la séance nouveau-né que nous aurions toutes voulue avoir,   réaliser par Annick.

 

 

 

 

Légendes d’automne ~semaine 9~

J’avais promis un peu changement.

Cette semaine, j’ai choisi une autre chose qui prend immensément de place dans nos vies; la musique.

Les enfants jouent chacun d’au moins un instrument. Ça fait beaucoup de cours, beaucoup de « lifts », et beaucoup de pratiques.

Le grand et sa clarinette. La petite soeur est quelques fois requises pour tourner les pages. Elle, c’est le piano. Malheureusement, c’est la seule dont je n’ai pas de photos en pratique cette semaine.

Il a longtemps rêvé de sa guitare électrique. Il a toujours sa guitare classique…

Et mon image préférée de la semaine. Mon bébé. La sérieuse. Au piano.

 

Vous pouvez aussi aller visiter Annick, qui nous présente le bébé tout neuf de la famille.

Bonne semaine!

Légendes d’automne ~semaine 8~

Clairement, ma promesse de la semaine passée aura été un échec total.

Le week-end dernier, la saison de course s’ouvrait pour mon grand. Un week-end à l’extérieur, qui a aussi permis de retrouver des amis et de passer un peu de temps ensemble. (en fait le plus qu’on a passé depuis 10 ans). Bref, un beau week-end.

L’automne c’est toujours un intense moment de patinage de vitesse avec les enfants qui sont sur des circuits de courses différents, en plus du longue piste.  J’espère arriver à mettre un peu de changement dans mes billets.

Fiston, de retour en action.

 

Et j’ajoute ma préférée de la course.

 

J’y ai fait gros max 15 images… Un des pires aréna que j’ai vu pour faire de la photo! :-/

Cette semaine je vous invite à aller voir l’halloween de Célina.

Légendes d’automne ~semaine 7~

Ce week-end, c’était la première compétition de l’année pour une partie de ma gang. La saison est ouverte, on donne un blitz qui se terminera pour les fêtes.

Puis de temps, en temps, ça en prend en couleurs! Je sais pas ce que je ferais comme photo pour la semaine à venir mais je vous promets d’aller complètement ailleurs.

Cette semaine, je vous invite à aller visiter Celina, qui a profité d’une visite à l’ecomuseum pour faire de superbes clichés.