50 nuances d’été ~semaine 1~

Il y a un bon moment que je n’avais eu de projet à poser ici. L’idée de me joindre à un projet estivale me plaisait bien, s’il me permettait d’alimenter un peu le blogue; encore plus.

Nous voici à la première semaine de 50 nuances d’été. Quatre photos par semaine, sur le blogue le dimanche soir. Sans contrainte, sans thème imposé.

Le projet réunit plusieurs photographes de clickin moms, toutes du Québec. Vous pourrez les découvrir via chacun des blogues qui participent. À la fin de chaque billet, se trouvera le lien vers le billet d’une autre photographe afin de compléter une boucle entre toutes les participantes.

Mes premières images, une petite demi-heure au parc, juste avant l’orage.

 

Et voici le lien qui vous fera découvrir une autre photographe; Karine.

L’avent 2015 en images

Magnifique projet de Sarah Scott depuis quelques années, un calendrier de l’Avent en images. L’an dernier, j’avais manqué le départ de quelques jours, j’attendais le début décembre depuis longtemps et j’y serai assurément l’an prochain!

 

Comme dans le temps…

En mars, sur le blogue du défi clic 4 saisons, le défi « comme dans le temps » a été partagé. Et ça m’a allumé à la première lecture. J’ai profité d’une semaine relaxe d’été pour le réaliser.

Voici les règles à suivre;

Il faut choisir notre film. J’ai opté pour un noir et blanc, 36 poses. Parce qu’à l’époque du argentique, c’est ce que j’achetais pas mal tout le temps. Des pellicules ilford, delta ou HP5. (Ah, nostalgie de la chambre noire…)

36 poses

Un ISO: 100, 200, 400 et 800. J’y suis allée pour le 800, parce que l’on achetait souvent du 400 ou 800, quelques fois pour la photo de nuit du 3200 ASA. (T’sais A-S-A…nostalgie encore…)

Une balance des blancs prédéfinie: ensoleillé ou tungsten. Ensoleillé dans mon cas. 

Interdiction de regarder l’écran LCD.

Et un délai minimum de 48h avant de regarder les images.

J’ai pris trois jours pour compléter mon 36 poses. Je peux même pas dire à quel point j’ai aimé faire cet exercice. Je pense sincèrement le refaire de façon périodique. Pourquoi? Parce que ça m’a vraiment « regroundé » à réfléchir et penser mes poses. J’ai réalisé à quel point le numérique à changer notre façon de faire de la photo(je dis on parce que je suis convaincue que je ne suis pas la seule). Faire un seul clic, vouloir qu’il soit bon, ne pas pouvoir regarder si c’est ok, si j’ai besoin de passer une autre de mes poses permises ou si je l’ai déjà. Je veux le refaire parce que cet exercice nous pousse vers la maitrise parfaite. Vraiment j’ai A-DO-RÉ. Ne manquait que le moment en chambre noire pour voir apparaitre les poses.

La semaine dernière, c’était pas trop la canicule dans le Bas-St-Laurent. Le température à du atteindre un maximum de 15. On en a profité pour aller à la plage. Je trouve la plage magnifique par temps gris. Et aussi déserte. C’est parfait pour de belles prises. Je commence donc avec ma photo préférée de ce rouleau. Marcher, à la plage, les orteils dans le sable…

3S5A2092

J’adore immortaliser le lien qui unit ma meute, mettre en image la complicité entre mes enfants.

3S5A2083

3S5A2087

3S5A2079

Et ce ciel gris en noir et blanc, je l’aime d’amour.(Et je voudrais bien un fisheye pour ce genre d’images)

3S5A2093

Fin pour la virée à la plage! 😉

Grande fille, c’est un acharnée. Quand elle décide qu’elle va faire quelque chose, elle y met des efforts sans fin et sans prendre de pause. Son entêtement du moment; la slackline. Il manque pas grand chose pour que la traversée complète soit réalisée.

3S5A2098

Là où j’ai perdue le plus de poses; prendre fiston à vélo. Je voulais faire un pose avec des filées. Pour 4 prises, j’en ai une de bonnes mais mal cadrée, je ne l’ai donc pas retenue. J’ai quand même une prise de fiston en petite montée sur son vélo(trop petit. J’en ai presque envie de pleurer).

3S5A2101

Ici, c’est le moment où je me suis rappelé le défi que L’ISO fixe posait. Je m’auto-donne un high five pour cette photo nette sans trépied. (je me suis aussi rappelé à quel point c’Était utile un trépied)

3S5A2108

Il y a eu ce moment, cette palette, enfin tombée. Moment attendu depuis SI longtemps, dans son échelle de temps.

3S5A2111

Et puis, le fleuve par temps gris, si plusieurs le trouve tristounet, moi je le trouve particulièrement paisible et serein. Je l’adore dans cet état.

3S5A2112

 

À la montagne

Ça fait un petit moment que j’avais envie de réaliser ce type de séance. L’après-midi était simplement parfait. Une douce journée d’hiver, de la belle neige, pas trop de gens. Une famille super agréable, des enfants allumés qui ont des questions à poser et pas mal de choses à dire; on adore!

J’ai un peu eu l’Impression de passer la demi-journée avec la mascotte de la station de ski; tout le monde connait Jean-Félix et le salue, il se fait crier des encouragements des télésièges et répond à tous avec le sourire. Bref; on comprend que la station l’ait adopté. Il faut dire que pour un gamin qui n’a pas encore 10 ans, il est franchement impressionnant.

Je vous présente mes photos coups de coeur de l’après-midi.

Ha oui, Jean-Félix a aussi une petite soeur qui suit ses traces…

 

3S5A3891

3S5A3830

3S5A3839

3S5A3917

 

3S5A3933

3S5A4018

3S5A3940

3S5A4014

3S5A3959

3S5A3965

3S5A3971

3S5A4076

3S5A3996

3S5A4024

3S5A4031

3S5A3927

 

Le temps d’un après-midi

Nous nous étions promis ce moment au début de 2014. Force est d’admettre qu’il s’est passé beaucoup de choses en 2014. Chacune de notre coté et aussi des beaux projets ensemble.

À quelques jours de la fin de 2014, on a pris le temps. Le temps d’un après-midi, d’une ballade et d’un café.

Bref; voici Marie-Hélène

 

3S5A9692-2

 

3S5A9700-4

3S5A9705-2

3S5A9709-2

 

3S5A9729-2

3S5A9699-2

 

3S5A9697-2

 

3S5A9706-2

3S5A9712-2

3S5A9731-2

3S5A9695-2

Découvrir le fleuve

La maman a le fleuve qui lui coule dans les veines. Depuis toujours. 

Elle ne pouvait pas venir flirter avec le fleuve, sans lui rendre une véritable visite.

Elle ne pouvait pas non plus, ne pas le faire découvrir à fiston, qui sera bientôt un(très calme) grand frère.

Et enfin, je devrais plutôt dire: surtout, un moment précieux avec quelqu’un que j’apprécie énormément depuis fort longtemps.



3S5A5256-4

 

 

 

3S5A5243-3

 

 

 

3S5A5231-3

 

3S5A5191-3

 

3S5A5216-3

3S5A5246-3

 

3S5A5229-3

 

3S5A5225-3

 

3S5A5194-3

 

3S5A5233-3

 

3S5A5193-3

 

3S5A5196-3

 

J’espère bien vous présenter la petite soeur à venir un de ces jours…

Les amoureux, une jeune fille et le phare

On habite à près de 600km l’une de l’autre.  On se connaissait, virtuellement. Je suis abonnée à son compte Pinterest. Je vois passer chaque semaine les photos de phares qu’elle y collectionne. Quand elle m’a demandée si j’avais des disponibilités pour une séance pendant ses vacances, qu’elle venait passer ici, dans ma tête, j’ai tout de suite vu une séance près du phare. Et c’est exactement ce qui la tentait. Je pense que ce fut un excellent choix.

Ce fut un bout de soirée fort agréable, à lancer des roches, marcher sur la plage, sur le quai et dans les roches.

Ce fut une rencontre fort agréable. Une rencontre sympathique, fois trois.

J’espère bien qu’on se croisera à nouveau l’an prochain.

3S5A4296-3

3S5A4297-3

3S5A4281-3

3S5A4329

3S5A4294-3

3S5A4314-3

3S5A4333-3

3S5A4353-3

3S5A4317-4Et que pour toi Julie, une photo du phare! 😉

3S5A4401-4

Marie-Louise et la Pointe aux anglais

On entend souvent parler des jeunes adultes de façon péjorative. Quelques fois, on regarde autour et on aurait envie de s’y mettre aussi. D’autres fois, ces jeunes adultes, on les regarde et on espère que c’est ce que deviendront nos propres enfants. Ma rencontre de la semaine dernière, c’est ça. 

Marie-Louise, pétillante, engagée, impliquée. Quand elle m’a parlée de la Pointe-aux-anglais pour sa séance, j’ai tout de suite été emballé. C’est un site magnifique, j’y ai passé pas mal de temps dans mon adolescence, que ce soit pour la photo, l’escalade, des feux de plages ou simplement me balader. Ça m’a permis de lui faire découvrir quelques lieux oubliés du coin. 

3S5A4137-2

 

3S5A4131-23S5A4119-23S5A4112-2

3S5A4172-23S5A4139-2

3S5A4170-2

3S5A4145-2

3S5A4125-2

3S5A4103-2

Ka et ses p’tits humains

Par un matin pluvieux de printemps, j’ai mis les pieds chez Karine et ses p’tits humains.

Une maman, pleine de courage et d’amour. Un p’tit homme curieux, jasant et allumé. Une p’tite miss, cowgirl, qui ne demande pas mieux que se faire amadouer. 

Un grand balcon, où les enfants se balancent, même les jours de pluie.

Des craies et des dessins, dans la rue, dans la cuisine et sur la feuille au coin de la table.

Des sourires et des yeux qui ne laissent pas d’autre choix que de se laisser séduire!

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

 

Image

Image