Vous êtes qui vous

Je suis (un peu) toujours à la recherche de nouveaux défis photos. C’est avec grand bonheur que j’ai vu apparaitre Clic4saisons. Une photo par semaine, pendant 52 semaines et un thème imposé.

Pour la semaine 1, un auto-portrait; « vous êtes qui vous? » Moi qui aime ce genre de défi pour sortir de ma zone de confort, je suis assez bien servie avec la semaine 1…les auto-portraits, c’est pas trop ma tasse de thé…

M’enfin…Moi, c’est Ge…

3S5A9842-2

Le temps d’un après-midi

Nous nous étions promis ce moment au début de 2014. Force est d’admettre qu’il s’est passé beaucoup de choses en 2014. Chacune de notre coté et aussi des beaux projets ensemble.

À quelques jours de la fin de 2014, on a pris le temps. Le temps d’un après-midi, d’une ballade et d’un café.

Bref; voici Marie-Hélène

 

3S5A9692-2

 

3S5A9700-4

3S5A9705-2

3S5A9709-2

 

3S5A9729-2

3S5A9699-2

 

3S5A9697-2

 

3S5A9706-2

3S5A9712-2

3S5A9731-2

3S5A9695-2

Décembre

6h20. On a ouvert les yeux sur la voix de l’animateur radio, qui nous annonçait que les cours étaient suspendus pour la journée. En fait, on se demande un peu pourquoi. Bon, oui il annonce mauvais mais pour l’instant, ça se qualifie de jolie petite neige. (et ce sera le cas toute la journée…)

3S5A9401

Ici, l’autobus passe à 7h30.  Peu importe l’heure du lever, les 30 dernières minutes avant l’heure fatidique sont toujours assez identiques… « let’s go, on finit notre déjeuner ». « Ok, on se dépêche un peu à s’habiller, faut pas manquer la bus ». « Tes mitaines sont là où tu les as laissées hier, probablement n’importe où par terre dans l’entrée ». (faites-moi plaisir et dites-moi qu’il n’y a pas juste ici que c’est comme ça!) Bref; habituellement on y arrive, avec un peu pas mal de stimulation, ça passe la porte à 7h29.

Hier matin, 6h39.

3S5A9392-2

« Ben quoi?!? La patinoire est pleine de neige!!! Faut bien que quelqu’un la pelte! » (Bien que je sois d’emblée prête à avouer que j’éprouve un certain bonheur, ou un bonheur certain, du fait qu’ils le font eux-mêmes, je ne serais pas trop triste qu’ils se préparent pour l’école avec la même hâte. Pas besoin de le dire; oui, je continue de rêver.)

7h15. « Je veux mes patins. C’est pas de ma faute si vous avez pas pensé avant que la patinoire soit prête que mon frère avait pu de patins. Pis là, je veux qu’il me rende les miens, PARCE QUE MOI JE PEUX JA-MAIS PATINER! » (vous sentez les larmes et le ton dramaqueen qui vient avec j’imagine. )

3S5A9421

7h30. Il s’est fait arranger une « date » de magasinage de patins par sa soeur. Il s’obstine quand même pour ne pas aller mettre ses bottes.

3S5A9412

13h00. « Mon frère à ses nouveaux patins, fait que je ne veux plus patiner maintenant. Après tout, j’ai travaillé pas mal fort avec ma mère pour pelleter et préparer la glissade pendant qu’il patinait. Maintenant, je glisse. »

3S5A9424

13h15 à 16h00. « Si on peut glisser, moi aussi je glisse. En fait moi je ne sais pas ce que je veux faire. Je glisse, je patine, je glisse. Ha pis finalement, je retourne patiner. Pis non glisser. Je voudrais surtout pas que ma mère n’ait rien à faire. Mettre des patins, enlever des patins, mettre des bottes, remettre des patins, ajuster le casque, chercher le baklava…je trouve que ça l’occupe assez bien. Je fais ça pour elle, pas pour moi… ha oui, m’essuyer le nez aussi! »

3S5A9442

3S5A9410

3S5A9446

« Ben non, c’était pas juste pour faire chialer ma soeur, mais là la glissade est prête. T’sais, s’il elle avait été prête quand je n’avais pas de patins, je lui aurais laissé les siens! Pis regardez ben ça, tantôt quand mon frère pis son ami, qui jouent au hockey , vont décider qu’ils ont terminé, moi je vais chialer parce que LÀ, je vais vouloir jouer; parce que je n’aurai presque pas jouer dans l’après-midi. Pis NON, c’est pas vrai que je suis le roi de la contrariété. C’est vous autres qui faites toujours le contraire de ce que je veux, ce n’est surtout pas moi. »

3S5A9447

18h00. « Il y a un rhume qui traine chez nous. Ça fait une semaine. Je l’ai dit tantôt, on aime bien tenir notre mère occupée. Fait que quand un rhume traine, on préfère faire ça à relais. Pis le sommeil pour une mère, c’est overreated selon nous. Donc à relais et la nuit de préférence, on passe otites, faux-croup, maux de gorge…name it! L’important, c’est juste de le faire à tour de rôle. Bon mais qui dit gros rhume et journée dehors, dit être un peu pêtée, assez tôt. Je sais pas pourquoi, nos parents sont contents mais il me sous-estime toujours un peu… un pseudo power-nap dans le bain et je suis prête pour quelques heures encore! »

3S5A9462

Novembre

Fidèle à moi-même, c’est un statut Facebook qui m’A révélé qu’on était le 10 hier. Et que par le fait même je devais faire le ten on ten. Je me suis promis une balade d’après-midi pour capter les plus beaux paysages du coin. J’avais de toute façon un saut à faire dans le village d’à côté, autant prendre un peu l’air, faire quelques arrêts et quelques clichés. Mon accompagnatrice m’a arrangée mon plan, elle s’est endormie après quelques kilomètres. J’ai fait ma balade, suis revenue à la maison, l’ai couchée sur le divan et me suis fait un plan B.

Ce moment, où les enfants entrent de l’école. Entre celui qui veut jouer dehors, les estomacs vides, les devoirs. Moi qui a sûrement quelques choses à finir avant de totalement être parmi eux. Ce bordel ambiant qui m’emplit  de zénitude, qui se répète soir après soir.

« Moi, je voudrais jouer dehors. Mais je veux que les autres aussi jouent dehors. »







3S5A7836

« Moi, je me lève et j’ai faim. En fait, j’ai toujours faim. C’est ce que ma mère dit en tout cas… »

3S5A7828

« Manger à une table, c’est tellement ordinaire…Un banc, dans le milieu de la place. Là, on jase. »

3S5A7829

« Seul désavantage, ça complique le vol des biscuits des autres. Faut choisir ses guerres, il paraît… »

3S5A7831

« Moi aussi je me sauve. Il y a des mains beaucoup trop longues… enfin presque qu’autant que les miennes. »

3S5A7837

« Une fois l’estomac post-sieste plein, pendant que les autres tentent de faire leurs devoirs, j’estime le moment parfait pour mettre la musique à tue-tête, chanter encore plus fort(faut bien me faire entendre) et danser un peu. Et à 4 ans, une toune qui répète le mot con, c’est vraiment un hit. Ma mère me laisse faire parce que sinon je chante « Puits sans fond ». Je ne comprends pas trop mais elle commence à craindre que je chante ça à mes activités. C’est elle qui m’a appris à choisir mes guerres. »

3S5A7801

Il finit par entrer de dehors, préfère faire le clown à ses devoirs.

3S5A7752

 

Elle, elle est plus sage. Par moment. Parce que par d’autres, c’est notre furie.

3S5A7756

« Je les laisse faire leurs devoirs. Ça me permet de me pousser dans la salle de lecture, tranquille… »

3S5A7846

« …avec d’autres biscuits. Quand même! »

3S5A7848

Ça ressemble à ça, un cinq à sept chez nous. Ça ressemble à ça la vie, chez-nous. Pis on aime ça.

Ten on Ten -octobre

L’automne prend doucement ses droits sur un été long et chaud. J’adore l’automne. Le temps est magnifique. Les couleurs sont magnifiques. La lumière l’est tout autant.

Un moment merveilleux pour profiter de l’extérieur. Un prélude au blanc qui viendra.

On a fait un peu de ménage, question de se préparer, à ce temps plus frais qui s’en vient. On est allé acheter ce qui nous manquait pour y faire face.

Il faisait peut-être un peu plus frais que ce que l’on attendait.

 

3S5A6554-2

 

Aller faire les courses, c’est une activité pas mal désagréable donc ils me sortent leurs plus beaux sourires…

3S5A6571-2

 

Ma miss tuques en a une de plus.(de qui elle tient cela hein?) Je suis sûrement zéro objective mais je trouve qu’elle a du coolness qui lui coule dans les veines cette enfant,

 

 

 

3S5A6632-2

 

Chaque journée de grands vents. j’adore m’arrêter les regarder quelques minutes. On peut assez aisément dire qu’hier en était une.

3S5A6529-2

 

Il ventait mais c’Était parfait pour aller jouer un peu dehors. En tant qu’à avoir des trucs neufs, aussi bien les tester en partant…

3S5A6618-2

 

 

J’ai eu droit à un: »Moi je trouve que l’air sent bon l’automne ». Aussi bien s’en mettre plein les poumons, c,est vrai que ça sent magnifiquement bon l’automne.

 

3S5A6629-2

 

J’ai parlé de coolness hein tout à l’heure? En fait, j’en ai un autre qui aime se la jouer vedette-cool…

 

3S5A6614-2

 

Et pourquoi ne pas en profiter pour prendre quelques portraits de meute.

3S5A6649-2

 

Et je me confesse; j’adore ces portraits où les enfants ne regardent pas nécessairement la caméra. Ceux où l’on va leur arracher un moment de vie. Authentique.

3S5A6650-2

 

Et on finit la journée à l’entraînement.

3S5A6584-2

Ten on ten – septembre

Je pose mon ten on ten ici avec encore trop de retard, je le sais bien. La vie m’a offert plein de projets, j’ai manqué de temps depuis quelques mois. Mais j’ai mené à terme des choses dont je suis très fière. Je sens le calme reprendre sa place tout doucement.

Je me suis donc imposée une petite sortie en plein air avec ma Lionne, pour quelques photos. Moment de bonheur à la regarder jouer dans les roches et crier au grand vent.

3S5A5270

3S5A5266

3S5A5273

3S5A5272-2

Aller prendre l’air, comme une journée d’école; c’est épuisant ces temps-ci…

3S5A5279-2

3S5A5282

3S5A5281

Et ces deux-là, parce que mon coeur fond quand je les vois comme ça. Parce qu’il rempli si bien son rôle de grand frère protecteur.

3S5A5285

3S5A5284

3S5A5291

Découvrir le fleuve

La maman a le fleuve qui lui coule dans les veines. Depuis toujours. 

Elle ne pouvait pas venir flirter avec le fleuve, sans lui rendre une véritable visite.

Elle ne pouvait pas non plus, ne pas le faire découvrir à fiston, qui sera bientôt un(très calme) grand frère.

Et enfin, je devrais plutôt dire: surtout, un moment précieux avec quelqu’un que j’apprécie énormément depuis fort longtemps.



3S5A5256-4

 

 

 

3S5A5243-3

 

 

 

3S5A5231-3

 

3S5A5191-3

 

3S5A5216-3

3S5A5246-3

 

3S5A5229-3

 

3S5A5225-3

 

3S5A5194-3

 

3S5A5233-3

 

3S5A5193-3

 

3S5A5196-3

 

J’espère bien vous présenter la petite soeur à venir un de ces jours…

« ten on ten » aout

Je publie ce ten on ten avec une semaine de retard mais depuis dimanche dernier le temps a passé à la vitesse de l’éclair et les moments libres se sont faits très rares. 

La journée était superbe. Fiston avait envie d’une balade en vélo, fier comme un paon de sa nouvelle bête. Il a roulé avec Papa, nous on a fait une petite promenade sur le bord du fleuve et on s’est assuré de les croiser.

3S5A4669

 

 

La Lionne surveillait attentivement les « bateaux avec des voiles ».

 

3S5A4662

 

Il faut dire que le fleuve était d’un calme sans nom. 

3S5A4663

3S5A4679

 

Cette mer d’huile par cette belle journée et la vue de mon gilet de sauvetage accroché sagement; sentir l’envie de remettre la chose à l’eau après des années d’inaction. (parce que oui, mes fesses n’avaient pas toucher les font de la chose depuis quelques années, trop occupées à courir derrière les enfants probablement)

3S5A4682

Ensuite, on s’est affairé à chauffer le four à pain en préparation du souper à venir.

3S5A4685

Les filles se sont un peu rafraichies.

3S5A4690

 

3S5A4715

 

On a admiré le coucher de soleil…

3S5A4766

…et la super lune.

3S5A4790

Les amoureux, une jeune fille et le phare

On habite à près de 600km l’une de l’autre.  On se connaissait, virtuellement. Je suis abonnée à son compte Pinterest. Je vois passer chaque semaine les photos de phares qu’elle y collectionne. Quand elle m’a demandée si j’avais des disponibilités pour une séance pendant ses vacances, qu’elle venait passer ici, dans ma tête, j’ai tout de suite vu une séance près du phare. Et c’est exactement ce qui la tentait. Je pense que ce fut un excellent choix.

Ce fut un bout de soirée fort agréable, à lancer des roches, marcher sur la plage, sur le quai et dans les roches.

Ce fut une rencontre fort agréable. Une rencontre sympathique, fois trois.

J’espère bien qu’on se croisera à nouveau l’an prochain.

3S5A4296-3

3S5A4297-3

3S5A4281-3

3S5A4329

3S5A4294-3

3S5A4314-3

3S5A4333-3

3S5A4353-3

3S5A4317-4Et que pour toi Julie, une photo du phare! 😉

3S5A4401-4

Marie-Louise et la Pointe aux anglais

On entend souvent parler des jeunes adultes de façon péjorative. Quelques fois, on regarde autour et on aurait envie de s’y mettre aussi. D’autres fois, ces jeunes adultes, on les regarde et on espère que c’est ce que deviendront nos propres enfants. Ma rencontre de la semaine dernière, c’est ça. 

Marie-Louise, pétillante, engagée, impliquée. Quand elle m’a parlée de la Pointe-aux-anglais pour sa séance, j’ai tout de suite été emballé. C’est un site magnifique, j’y ai passé pas mal de temps dans mon adolescence, que ce soit pour la photo, l’escalade, des feux de plages ou simplement me balader. Ça m’a permis de lui faire découvrir quelques lieux oubliés du coin. 

3S5A4137-2

 

3S5A4131-23S5A4119-23S5A4112-2

3S5A4172-23S5A4139-2

3S5A4170-2

3S5A4145-2

3S5A4125-2

3S5A4103-2